Les Concepts de A à Z

Étude des concepts philosophiques.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Antiphrase-Antipathie-Antithèse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
georges

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Antiphrase-Antipathie-Antithèse   24/3/2011, 15:28

ANTIPHRASE, subst.fém.
- étym. « désignation par le contraire »
RHÉT. Figure par laquelle, par crainte, scrupule ou ironie, on emploie un mot, un nom propre, une phrase, une locution, avec l'intention d'exprimer le contraire de ce que l'on a dit.

ANTIPATHIE, subst.fém.
- étym. « aversion »
Sentiment irraisonné d'aversion, de répulsion d'une personne à l'égard d'une personne ou d'une chose.

ANTITHÈSE, subst.fém
- étym. « contraste naissant du rapprochement de deux idées ou deux expressions qui s'opposent »
RHÉT. Figure par laquelle on rapproche en les opposant deux mots, deux expressions, deux idées contraires, pour leur donner plus de relief.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Antiphrase-Antipathie-Antithèse   7/4/2011, 23:13

Je prends le cas d'antiphrase faite par ironie oralement. La première question que je me pose : est-ce que l'ironie est là pour adoucir la phrase ou au contraire l'accentuer pour mieux critiquer le récepteur ? Cela dépendra du contexte, de l'intention du locuteur, de son intonation, de sa "gestuelle faciale" ainsi que de l'interprétation du récepteur. Je dirai qu'il y a deux sortes d'antiphrase; celle où l'ironie est utile/pragmatique,elle permet de faire réagir, de réveiller l'autre sur son action, de le provoquer de manière non négative afin d"émaner en lui une réaction/réflexion.(Dire l'inverse de ce qui est attendu est surprenant et absurde) L'avantage est qu'elle peut être humoristique et sera mieux adaptée qu'une critique.
L'autre, dont le but premier est de se moquer, de ridiculiser,humilier peut faire beaucoup de mal surtout si l'humour sarcastique se mélange.
L'antiphrase peut être ambiguË. Ainsi elle pourra signifier quelque chose sans le dire directement. Elle permet au locuteur de se distancier du discours qu'il produit.
Je viens de lire sur Internet qu'il y a une ironie socratique (qui "consiste à feindre l’ignorance pour mieux faire ressentir celle de l’interlocuteur"). Celle-ci s'approche un peu de la première forme d'ironie qui permet donc de faire évoluer l'autre au 2ème degré.
J'ai trouvé un procédé à l'opposé de l'antiphrase ironique ou en tous cas qui est proche: l'astéisme ex: « Je te présente l'élève le plus indiscipliné et le plus dévergondé de la classe » alors qu'il s'agit d'un élève exemplaire.
Georges je n'ai pas mis de citation car il n'y avait rien à se mettre sous la dent.
Revenir en haut Aller en bas
georges

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Antiphrase-Antipathie-Antithèse   8/4/2011, 13:31

artur a écrit:
Je prends le cas d'antiphrase faite par ironie oralement. La première question que je me pose : est-ce que l'ironie est là pour adoucir la phrase ou au contraire l'accentuer pour mieux critiquer le récepteur ?

Oui, mais est-ce le récepteur ou l'émetteur qui a lancé la phrase ? scratch
La phrase vient-elle de lui-même ou est-elle tout-faite par ms et mdm tout le monde ? rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Antiphrase-Antipathie-Antithèse   8/4/2011, 19:43

georges a écrit:
artur a écrit:
Je prends le cas d'antiphrase faite par ironie oralement. La première question que je me pose : est-ce que l'ironie est là pour adoucir la phrase ou au contraire l'accentuer pour mieux critiquer le récepteur ?

Oui, mais est-ce le récepteur ou l'émetteur qui a lancé la phrase ? scratch
La phrase vient-elle de lui-même ou est-elle tout-faite par ms et mdm tout le monde ? rendeer


C'est l'émetteur qui a lancé la phrase. ex: Un enfant(le récepteur) arrive de l'école avec un bulletin désastreux, il montre son bulletin à son père( l'émetteur). Celui-ci, lui dit " Avec de si belles notes, tu pourras devenir architecte" Il y a un écart entre ce qui est attendu et ce qui a été fait.

Maintenant que j'ai réfléchi,à priori, le père joue aussi le rôle du récepteur (lorsqu'il reçoit,voit,constate les points du bulletin)

George je n'ai pas compris ta deuxième question.. ms et mdm ...?

Que pensez-vous de cette antiphrase " l'antiphrase est l'expression ultime de la sincérité" Peut-on dire que cette phrase est véridique ?
Revenir en haut Aller en bas
georges

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Antiphrase-Antipathie-Antithèse   9/4/2011, 12:21

artur a écrit:

George je n'ai pas compris ta deuxième question.. ms et mdm ...?

Que pensez-vous de cette antiphrase " l'antiphrase est l'expression ultime de la sincérité" Peut-on dire que cette phrase est véridique ?

La phrase vient-elle de soi-même ou est-elle tout faite par monsieur et madame tout le monde ? Le préjugé est-il à la phrase ce que le rouge à lèvre est sur les lèvres d'une femme ? Razz

...l'expression ultime...les limites de la [sincérité/puérilité] Rolling Eyes

Like a Star @ heaven Problématique de la phrase:

Péjoratif / Expression vide sous des apparences rhétoriques (à la limite phrase entière au sens B infra) contenant des clichés. _ Qu'on me réponde par des raisons, et non par des phrases (Proudhon)

De grandes, de belles phrases. _ L'étalage des grands sentiments, les belles phrases sur le peuple me font horreur chez un garçon comme Alain, qui n'a jamais cherché que son plaisir
(Mauriac).

Des phrases toutes faites. _ Il ignorait les phrases toutes faites et les rites de la politesse (Beauvoir, Mandarins, 1954, p.305).

Se payer de phrases. Se contenter de vaines paroles. Synon. plus fréq. se payer de mots. Nous en appelons à la conscience du public, lequel, dieu merci! ne se paye plus de mots ni de phrases (Villiers de L'I.-A.).

Enfileur, tourneur, faiseur de phrases. Assez sur ce pleurnichard. Flatteur de la populace, enfileur de phrases, hypocrite furibond (Salacrou, Terre ronde).

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Antiphrase-Antipathie-Antithèse   13/4/2011, 22:00

"La phrase vient-elle de soi-même ou est-elle tout faite par monsieur et madame tout le monde ?"

Est-ce que George et Artur font partie de "monsieur (et madame ) tout le monde" ?

J'ai envie de dire que le "soi-même" est déjà une conscience ou plutôt une forme de conscience. La conscience est en premier lieu, dirigée vers le monde ( vers l'autre/ m. et dame tt le monde) avant d'être consciente de soi. Donc je dois passer par l'autre.
La phrase vient de " monsieur et madame tout le monde" mais aussi de soi-même. Si on définit le "soi-même" par ce qui englobe tout le peuple qui est en nous historiquement, une sorte de liaison qui nous/me relie aux autres et qui nous/m' amène à une certaine connaissance de soi et par la même occasion de moi, je peux dire que ce qui a été fait ou dit par " monsieur et madame tout le monde" est déjà en partie dans le soi-même,en moi.


L'exemple que j'ai donné contenait un cliché et le cliché à certains avantages et inconvénients. Le cliché est efficace(accès facile à la compréhension), habitude d'écriture ou du parlé, il nous est familier donc facilement reconnaissable( encore faut-il que le récepteur provienne d'une même culture que l'émetteur). L'inconvénient , porteur de préjugés, réducteur, banal..

Si ultime est considéré dans le sens extrême ou dernier alors la phrase est raisonnable,me parle bien. L'antiphrase est l'expression extrême de la sincérité ou la dernière qui exprime la sincérité. L'antiphrase est la locution la plus éloignée de mes sentiments sincères, de mes pensées mais ce n'est pas un mensonge ni une phrase malhonnête.C'est une phrase voilée qui sera intentionnellement dévoilée (si elle a été bien choisie) et qui fera jaillir la réalité du contexte. Dans le dictionnaire, on dit que c'est une sorte de contre-vérité mais comme George à l'habitude de dire, dans contre-vérité, il y a le mot vérité Razz

Mais c'est vrai que cela dépend de l'intention de celui qui va employer l'antiphrase, de sa maturité, du contexte, du rapport(amical/social) entre lui et le récepteur...il se peut que pour l'un, l'antiphrase sera perçue comme une gaminerie et pour un autre comme une phrase sérieuse/choc qui va lui parler.


Revenir en haut Aller en bas
georges

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Antiphrase-Antipathie-Antithèse   15/4/2011, 11:03

artur a écrit:

Est-ce que George et Artur font partie de "monsieur (et madame ) tout le monde" ?

Le monde de là n'est pas celui de Georges de Bruxelles d'ici, même si Arthur d'ici se présente comme Artur de là ! scratch

artur a écrit:
Le cliché est efficace(accès facile à la compréhension),...

Le cliché/négatif/préjugé inverse les valeurs ( l'accès à la compréhension n'est pas du tout facile). Voir le négatif !

artur a écrit:
L'antiphrase est l'expression extrême de la sincérité ou la dernière qui exprime la sincérité.

...et, la synthèse c'est quoi par rapport à l'antithèse de l'extrême sincérite ?

artur a écrit:
Dans le dictionnaire, on dit que c'est une sorte de contre-vérité mais comme George à l'habitude de dire, dans contre-vérité, il y a le mot vérité Razz

En Georges il y a George, mais pourquoi en Artur il n'y a pas (encore) Arthur ? Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: reps   15/4/2011, 16:36

Si on part de l'exemple d'une personne qui prononce une antiphrase, il y a comme l'a dit artur un émetteur et un récepteur.

Et par cette figure de style, celui qui prononcera l'antiphrase après avoir avoir été récepteur (car il formulera son antiphrase par rapport à ce qui a été dit précédemment par quelqu'un) le fera pour plusieurs raisons:

-Soit parce qu'elle marque une difficulté de compréhension (due certainement à un manque de distanciation de soi) du discours de l'autre----> IRONIE de protection, sarcasme

-soit au contraire car elle implique un message didactique d'une personne envers une autre, ce message didactique étant emprunt aux valeurs, principes avec lesquels l'émetteur exprime son antiphrase et le ton avec lequel il la prononce----> Bienveillance/endoctrinement.

Je me doute que cela parait une réponse simple par rapport aux développements auxquels vous avez déjà procédés. Ces derniers étant trop étayés, il faut bien commencer quelque part Wink

B.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Antiphrase-Antipathie-Antithèse   17/4/2011, 09:45





artur a écrit:
L'antiphrase est l'expression extrême de la sincérité ou la dernière qui exprime la sincérité.

...et, la synthèse c'est quoi par rapport à l'antithèse de l'extrême sincérite ?


La synthèse sera la vérité "la plus peaufinée" mais si je réfléchis(et je viens de le faire cheers ) l'antiphrase dans mon exemple c'est une phrase où le contenu du verbal est faux, est à l'opposé extrême de la sincérité mais ce que veut dire par là,par cette phrase l'émetteur,son intention est sincère. Mais à mon avis, tu ne m'as pas compris ou alors je me suis mal exprimé par écrit.
Je suis conscient que pour avoir la synthèse,il faut avoir la connaissance de la thèse et de l'antithèse donc pour dire ce qui est honnête, je dois savoir aussi ce qui est malhonnête.
artur a écrit:
Dans le dictionnaire, on dit que c'est une sorte de contre-vérité mais comme George à l'habitude de dire, dans contre-vérité, il y a le mot vérité Razz

En Georges il y a George, mais pourquoi en Artur il n'y a pas (encore) Arthur ? Very Happy
[/quote]

lol j'ai oublié de mettre un "s" à la fin du prénom Georges, c'était juste une certitude de ma part (j'étais persuadé qu'il n'y avait pas de "s"..my bad)
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 37
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Antiphrase-Antipathie-Antithèse   17/4/2011, 10:57

artur a écrit:


artur a écrit:
L'antiphrase est l'expression extrême de la sincérité ou la dernière qui exprime la sincérité.

...et, la synthèse c'est quoi par rapport à l'antithèse de l'extrême sincérite ?

Artur, tes citations tu les a bien encadrées et non celles de Georges !
Pourquoi donc ? On sème pas la confusion sur ce forum ! scratch

Ne réponds pas avec précipitation ! Prend ton temps ! Il s'agit plutôt d'un exercice d'habileté, d'attention sur les grands et les petits détails pour oeuvrer à l'expansion de la conscience.
Basketball


Dernière édition par Admin le 17/4/2011, 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://cafe-concept.forumgratuit.be
georges

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Antiphrase-Antipathie-Antithèse   17/4/2011, 11:14

benjamin a écrit:
Si on part de l'exemple d'une personne qui prononce une antiphrase, il y a comme l'a dit artur un émetteur et un récepteur.
[...] Ces derniers étant trop étayés, il faut bien commencer quelque part Wink

Comment appelle-t-on celui qui observe l'interaction entre l'émetteur et le récepteur, entre un antipathique et un sympathique ?

Commencez a faire un lien ou plusieurs entre l'antiphrase-antipathie-antithèse !...pour s'approcher de la conclusion.

Very Happy Exemple:

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: .....   18/4/2011, 10:01

Je trouve ton exemple imagé assez explicite.

Dans un premier temps, il y une thèse exposé par le simple troupeau de mouton. La thèse serait: "les moutons se déplacent en groupe". Cette thèse peut être comprise aussi bien par la connaissances que nous avons par rapport à l'élevage de moutons mais aussi par la distance physique sur l'image qui sépare les moutons du singe, qui est un message en soi. En effet, le mouton le traite de singe, ce qui est le message explicite, mais dans l'intonation, on comprend très bien qu'il parle à un mouton car il ne le distingue pas en tant que singe mais lui attribue la forme du singe. La forme du singe étant communément utilisé pour parler de quelqu'un qui est "déviant" dans son comportement par rapport à une majorité.

Il y a donc la thèse qui est "les moutons se déplacent en groupe", l'antiphrase prononcer par le porte-parole de la majorité, le troupeau. Antiphrase qui fait preuve d'antipathie à l'égard du mouton(ayant la forme du singe) qui reste à part. Il le qualifie de ce qu'il n'est pas en soi afin de la remaner vers la majorité en lui faisant peur, en lui disant qu'il peut ne plus faire partie du groupe et donc ne plus être un mouton si il ne revient pas dans le troupeau. Ce qui est une erreur en soi, car un mouton reste un mouton. L'antipathie est donc l'expression de la forme de singe attribuée par le troupeau au monton "déviant". L'antipathie est donc une expres​sion(injonction) animée d'une volonté de mettre de la distance ou de la réduire par son effet, par celui qui la prononce. Je dirais même que l'expression de l'antipathie peut donné lieu à l'utilisation d'une antiphrase qui elle marque la volonté de faire réagir en confrontant un récepteur à un objet d'identification. Exemple du père disant à son fils:
" Avec de si belles notes, tu pourras devenir architecte".
Le père confrontant son fils avec ses propres valeurs qui sont la réussite professionnelle passant par la réussite scolaire.
L'antiphrase est donc un message ayant comme contenu des valeurs inverses à celles de l'émetteur. (je me doute que ça devient de moins en moins clair).

Thèse= "les moutons vivent en troupeau". Antithèse= les moutons vivent de façon individuelle par rapport au groupe. Antiphrase= le discours qui confronte une thèse et une antithèse peu importe que l'on soit le récepteur ou l'émetteur du moment qu'on distingue à un moment donné qui est l'un et qui est l'autre, l'inverse pouvant tout aussi bien fonctionnant. Antipathie= l'aversion(sentiment) portée par quelqu'un envers un autre qui ne s'identifie pas au même objet.

La Synthèse= le travail d'observateur et d'analyse que je viens d'effectuer. C'est-a-dire synthétiser-contextualiser-identifier-critiquer et raisonner.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Antiphrase-Antipathie-Antithèse   18/4/2011, 12:09

Admin a écrit:
artur a écrit:


artur a écrit:
L'antiphrase est l'expression extrême de la sincérité ou la dernière qui exprime la sincérité.

...et, la synthèse c'est quoi par rapport à l'antithèse de l'extrême sincérite ?

Artur, tes citations tu les a bien encadrées et non celles de Georges !
Pourquoi donc ? On sème pas la confusion sur ce forum ! scratch

Ne réponds pas avec précipitation ! Prend ton temps ! Il s'agit plutôt d'un exercice d'habileté, d'attention sur les grands et les petits détails pour oeuvrer à l'expansion de la conscience.
Basketball

En fait je ne sais pas si j'ai bien compris votre remarque...s'il s'agit de citer,de quoter les phrases de Georges, je n'y connais pas grand chose en informatique donc des fois cela prête à la confusion ..

Ou alors vous voulez dire par là que je n'explique pas les répliques de Georges ..? scratch Encore faut-il savoir de quelle(s) phrase(s)/citation(s) il s'agit...

Si je reviens à nos moutons, je dirai que la synthèse de l'antiphrase,de l'antipathie et de l'antithèse serait que les trois mots commencent par anti cyclops marque l'hostilité, l'opposition (ou la protection de ses idées,préjugés) donc peut fortement "déranger/déséquilibrer" (dans un premier temps) les relations humaines. Qu'est-ce qui est dérangeant ? Ce n'est pas tant une utilisation d'une antiphrase ou une défense d'une antithèse. Quelqu'un qui défend une antithèse n'est pas forcément dérangeant,antipathique si le respect est présent mais s'il n'a pas conscience de la thèse ou ne l'accepte pas..., le débat ne pourra pas évoluer. Ceci va limiter la relation,provoquer de l'antipathie entre deux individus. Donc ce qui regroupe les trois mots c'est l'égo, l'égo pourrit les relations, empêche certaines relations,discussions. Je dirai même l'égo, l'ignorance et la bêtise, les trois sont très liés pour moi. Qui aime être en compagnie de quelqu'un qui se vante, qui humilie, et qui, en plus, est têtu. Et à l'inverse, le mépris est pareil. Il va nous éloigner, trouver de l'aversion...En général, ceux qui méprisent ont beaucoup d'égo, de fierté et d'orgueil. Ce genre de poison provoque de l'antipathie, l'antipathie peut déboucher sur une antiphrase ironique et il n'y aura plus que des antithèses dans les discussions (si on peut appeler ça des discussions) Mais attention l'ordre peut varier, une simple antithèse peut provoquer de l'antipathie chez certains esprits faibles etc
Revenir en haut Aller en bas
georges

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Antiphrase-Antipathie-Antithèse   18/4/2011, 14:14

benjamin a écrit:
[...] La Synthèse= le travail d'observateur et d'analyse que je viens d'effectuer. C'est-a-dire synthétiser-contextualiser-identifier-critiquer et raisonner.

artur a écrit:
[...] Mais attention l'ordre peut varier, une simple antithèse peut provoquer de l'antipathie chez certains esprits faibles etc.

En regardant attentivement vos (deux) conclusions (à vous de voir les trois ensemble cyclops), je dira qu'il est très difficile d'être en état d'observateur critique (avec une vision englobante) tant qu'on est un berger, un berger-allemand, un âne, un mouton noir, blanc ou un singe qui sait bien imiter chaque partie de l'ensemble. Wink

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 37
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Antiphrase-Antipathie-Antithèse   2/1/2012, 16:28

Sujet déplacé vers les archives - 2011
Revenir en haut Aller en bas
http://cafe-concept.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Antiphrase-Antipathie-Antithèse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Antiphrase-Antipathie-Antithèse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exemple d'antithèse
» quelle figure de style?
» Antithèse ou oxymore ??
» Antiphrase ironique...
» LE CALME INTERIEUR: le stress, antithèse du calme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Concepts de A à Z :: 

* Forums de philosophie :: 

Café-concept

-
Sauter vers: